Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2005-2006 > N°355 du 03 au 07 juillet 2006 > A propos d’une lettre ouverte publiée dans "Libération"

A propos d’une lettre ouverte publiée dans "Libération"

mercredi 5 juillet 2006  Enregistrer au format PDF


Plusieurs d’entre vous se sont étonnés voire indignés de voir une lettre ouverte au Président sur les enfants menacés d’expulsion publiée dans Libération et signée par les secrétaires généraux de la CGT, CFDT et UNSA sans que la FSU apparaisse.
Nous n’avons en effet pas été sollicités. Vous trouverez ci dessous la lettre que j’ai adressée immédiatement à F. Chérèque, A. Olive et B. Thibault. Cette lettre n’a pas été rendue publique.

D’une certaine manière cette "lettre ouverte" montre le succès de la mobilisation dont nous sommes depuis des mois acteurs : les manifestations du 1er juillet semblent devoir être une réussite ; et nous devons avoir le souci d’éviter dans ces circonstances une polémique publique : cela n’empêche pas de dire ce que nous pensons aux intéressés. Mais la meilleure réponse est sans doute d’assurer une présence nombreuse des militants de la FSU dans les manifestations.

Gérard Aschiéri

Paris, le 29 juin 2006

Chers Camarades,

Je viens de lire dans Libération votre lettre au Président sur l’intérêt de l’enfant. Autant je me réjouis de voir des responsables syndicaux d’importance prendre position dans un combat où nous sommes engagés depuis des mois autant je regrette qu’il n’y ait pas eu de démarche intersyndicale plus large.
Je ne sais pas si vous avez sollicité la signature d’autres organisations mais à ma connaissance la FSU ne l’a pas été.

Cela me paraît d’autant plus regrettable qu’il ne me semble pas qu’il y ait sur ces questions et sur l’objectif recherché des divergences sérieuses.
Je ne pense pas que l’exclusion a priori des forces syndicales apporte quoi que ce soit en ce domaine comme d’ailleurs dans nombre d’autres. A l’inverse une prise de position large et unitaire du mouvement syndical français ne pourrait que renforcer le mouvement. Pour notre part nous sommes prêts à y participer.

Bien cordialement.

Gérard ASCHIERI
Secrétaire Général


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU