Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2007-2008 > N°408 - 10/03 au 14/03 - 2008 > Assemblée européenne de préparation du FSE de Berlin, 23-24 FEVRIER (...)

Assemblée européenne de préparation du FSE de Berlin, 23-24 FEVRIER 2008

mardi 11 mars 2008  Enregistrer au format PDF


BERLIN, 23-24 FéVRIER 2008

Pour la FSU : D. Gianotti, J.P. Laisné, S. Zafari

La dernière AEP/FSE qui s’est tenue à Berlin a rassemblé environ 110 personnes (France, Turquie, Italie, Allemagne, Grèce, Ukraine, Russie, Pologne, Hongrie, Autriche, Rép. Tchèque, Suisse, Pays-basque, Écosse)
avec une participation plus importantes d’organisations syndicales qui avaient « déserté » un temps. Le comité d’organisation nordique s’est étoffé (Suède, Finlande, Norvège, Danemark) et notamment la confédération LO a mandaté une responsable qui participe activement au comité.

A) L’Assemblée a été centrée sur les questions suivantes :

1. FSE 2010
Le sujet a été traité lors de la réunion d’Istanbul dans laquelle le Forum Social de la Turquie a présenté l’option d’Istanbul. Après un débat où ont été posés des sujets relatifs à la crise que vit le pays (on venait de connaître l’incursion dans le Kurdistan Iraquien), la diversité culturelle, ethnique et politique.... et après les points de vue de la représentation turque (engagés dans la lutte contre la guerre, Forum Social de Turquie qui intègre les différentes Communautés, l’occasion que le Forum offre aux mouvements - surtout turcs et kurdes qui développent leur activité dans d’autres pays européens...) on a conclu que le Forum Social Européen de 2010 aura lieu en Turquie

2. Rapport sur l’évolution de la préparation pratique du FSE en Malmö.

3. Axes thématiques.

Jeudi 21 s’est tenue une réunion du groupe programme pour finaliser le travail effectué lors de la réunion à Paris : nouvelles incorporations, réécritures pour tenter de donner une réponse aux propositions formulées depuis. Finalement les axes thématiques proposés et approuvés par l’Assemblée, sont les suivants : Slogan/ titre général du Forum : Pour une autre Europe : est et ouest ensemble, construire des alliances, des luttes et des alternatives

Axes thématiques

1. Lutter pour l’inclusion sociale et les droits sociaux : accès de tous à la protection sociale, aux services publics et biens communs

2. Lutter pour un monde durable respectant l’environnement et le climat, pour la souveraineté alimentaire

3. Construire une Europe démocratique et des droits, contre les politiques « sécuritaires ». Pour une Europe ouverte, pour la participation citoyenne, l’égalité, la liberté et les droits des minorités

4. Lutter pour l’égalité et les droits, la reconnaissance des diversités, contre toutes les formes de discriminations. Pour des alternatives féministes contre le patriarcat

5. Construire une Europe pour un monde de justice, de paix et de solidarité. Contre la guerre, le militarisme et les occupations

6. Construire des stratégies pour l’emploi décent et la dignité pour tous. Contre la précarité et l’exploitation

7. Pour des alternatives économiques fondées sur les droits, pour la justice économique et sociale

8. Démocratiser le savoir, la culture, l’éducation, l’information et les médias

9. Lutter pour une Europe ouverte et d’une Europe de l’égalité pour les réfugiés et les migrants. Lutter contre toutes les formes de racisme et de discrimination

Il s’agit donc de la structure thématique du programme. Ces axes donne la visibilité des thèmes que va aborder le Forum de Malmö.

Il s’agit maintenant de proposer des activités (séminaires, ateliers, espaces de vie, de témoignages, assemblées thématiques) qui seront rattachées à ces axes (mais pas obligatoirement, ainsi les débats qui concernent par exemple le mouvement altermondialiste, l’avenir des FS.. seront regroupés dans un espace hors-axe). Les activités comprennent aussi bien l’organisation de séminaires, d’Assemblées thématiques ou de réunions de travail des réseaux qui auront lieu dans le cadre du Forum comme espaces pour avancer dans la construction des réseaux eux-mêmes (initiatives, débats...).

La période d’inscription des activités est ouverte sur le site jusqu’au premier mai, avec la possibilité pendant toute la période que chaque groupe puisse effectuer un processus de fusion sur d’autres propositions à travers la page web et en vue de pouvoir conclure définitivement l’élaboration du programme dans la prochaine APE qui aura lieu le 6-7-8 juin à Kiev.

Le groupe de travail programme se réunira en préalable à Malmö les 26-27 avril.

4. Élargissement du FSE, le Comité Nordique a informé du travail qu’il effectue en insistant spécialement avec les pays du Centre et de l’est Européen pour obtenir une vaste participation des mouvements sociaux à Malmö.

5. L’assemblée de Mouvements Sociaux. Trois questions à souligner :

a) l’assemblée aura lieu le dimanche matin –dernier jour du Forum- ; cependant comme le comité nordique a prévu que ce jour se tiennent aussi des séminaires, la prochaine assemblée devra prendre la décision définitive sur la simultanéité ou sur la division de la matinée en 2 parties pour que le séminaire et l’assemblée ne soient pas superposés.

b) L’assemblée sera la fenêtre et le kaléidoscope des différentes initiatives adoptées par le biais des séminaires et des assemblées thématiques ou des différents réseaux qui ont lieu lors le Forum.

c) Dans la prochaine Assemblée européenne s’initiera le débat pour essayer de profiler une initiative de mobilisation commune au niveau Européen des mouvements sociaux à partir de Malmö.

Prochaine Assemblée Préparatoire Européenne : 6-7-8 juin à Kiev.

Celle-ci est une proposition qui a été déjà effectuée dans l’APE précédente par un représentant du FS ukrainien et qui à cette occasion a été approuvée par les groupes suivants : Fondation Internationale Tchernobyl., le syndicat Labour Defense de Lvov, Groupes Marxistes, Association d’amis cubain-ukrainiens, Organisation Juvénile Che Guevara, Club de cinéma classique et social, Culture d’gauche-Ukraine, Rédaction du périodique syndical Workers’Solidarity, Comité de Solidarité ukrainien par la liberté des 5 prisonniers cubains, Club Alternatif de Sebastopol, Conseil Estudiantin de l’Université Publique de Simferopol, etc. ; et avec l’appui de Nina Karpachova, Ombudsman d’Ukrania qui a déjà pris part le FSM de Mumbia et une vaste partie du Conseil de la Fédération de Syndicats.

B) Réunions des réseaux

Il y a eu de nombreuses réunions de réseaux thématiques le vendredi
toute la journée avec des participations très diverses. En plus des
réseaux auxquels la délégation FSU a participé, se sont réunis notamment : réseau Charte pour une autre Europe, réseau migrants/migration , réseau pauvreté/précarité, réseau Palestine, réseau anti-guerre, mémoire des forums…


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU