Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2006-2007 > N°362 du 6 au 10 novembre 2006 > Assemblée générale du centre de formation de la FSU

Assemblée générale du centre de formation de la FSU

mardi 7 novembre 2006  Enregistrer au format PDF


Rapport d’activité année 2006

Les données présentées à cette assemblée générale sont à replacer dans le contexte particulier d’une année marquée par une actualité sociale particulièrement soutenue, notamment au moment de la mobilisation contre le CPE. L’implication de nombreux militant(e)s dans ce conflit a entraîné le report (parfois l’annulation) de 3 stages pourtant très avancés au niveau de l’organisation.

Quel bilan pour l’année 2006 ?

Au-delà de cette conjoncture particulière d’une activité syndicale très dense, les documents joints à ce rapport mettent en évidence plusieurs points intéressants :

- une progression du nombre de stages organisés par les SD (sauf dans 13 départements) et les SN, ce qui montre l’intérêt croissant pour la formation syndicale au plus près des acteurs Doc A

- un nombre de stages nationaux : de janvier à juin 2006 (10) en augmentation Doc B

- un âge moyen des stagiaires, rajeuni (près de 65 % ont moins de 49 ans) Doc A

- une gestion des dépenses mieux maîtrisée (voir rapport financier)


De plus, le fonctionnement du Centre, au cours de cette dernière année, montre que plusieurs changements positifs sont à mettre à son l’actif :

1. l’envoi régulier de « la Lettre du Centre de Formation » aux SD, SN et CDFN permet d’améliorer la lisibilité des stages organisés

2. un lien plus étroit avec les « Secteurs » de la FSU lors de l’élaboration des thématiques et des contenus des stages donne plus de sens aux travaux

3. l’organisation décentralisée d’un stage « nouveaux militants » pour quatre régions en avril 2006 est fructueuse pour l’avenir. L’idée de faire de chaque stage national un lieu de formation de formateurs, progresse. Plusieurs SD ont déjà organisé des stages animés par des participants aux stages nationaux La proximité entre centre de formation et formés répond à un besoin nouveau.

4. la programmation pour les SD de plusieurs sessions de formation ayant pour thème « la communication », « la maîtrise de l’outil informatique ».

5. enfin au plan organisationnel :
* la mise en place d’un « référent » chargé des relations avec les stagiaires, les organisateurs ainsi que de la logistique ( hôtels, salles, repas, matériels...) est utile.

* la modification des modalités d’inscription a commencé de se mettre en place. L’inscription des stagiaires s’effectue maintenant après leur désignation, par la SD. Elle est de droit pour les membres des SN et du CDFN. Cette disposition validée par les instances de la FSU est dans l’ensemble bien acceptée.

Pour les DOM, suite au débat de la dernière AG, une rencontre avec plusieurs de leurs représentants s’est déroulée en janvier. Le principe retenu est la participation aux stages dans les mêmes conditions que la métropole avec comme base du remboursement celui effectué pour le département le plus éloigné de métropole, soit environ 350 € auxquels il faut ajouter une nuitée supplémentaire.

Quel projet pour l’année 2007 ?


Le projet d’orientation et de programmation du Centre de Formation (annexe C) inscrit autour de trois objectifs :

- mieux prendre en compte l’anticipation des mutations importantes que va connaître la FSU dans les prochaines années : la dimension humaine avec la formation des jeunes et nouveaux militants, la dimension politique avec l’étude des évolutions sociétales et institutionnelles et la dimension fédérale dans les pratiques syndicales à chaque niveau de responsabilité

- impulser une véritable stratégie lors de l’élaboration du plan de Formation plus en phase avec le contexte syndical et social et ainsi renforcer le pilotage politique du Centre ; organiser des stages transversaux à plusieurs secteurs, exemple « nouveaux militants » ou « harcèlement moral en milieu professionnel » programmé en octobre

- améliorer la qualité de la formation syndicale grâce à plusieurs outils :

- production d’une publication pour le congrès fédéral,

- enquête auprès des congressistes puis en mars auprès des SD et SN

- convocation d’un secteur plénier au moins une fois/trimestre pour affiner les objectifs des stages.

Pour conclure, la formation reste pour chacun de nous le meilleur des investissements pour préparer et construire l’avenir professionnel, syndical et social. L’analyse des bilans de stage démontre ce passage obligé. Cette affirmation doit être partagée par tous et à tous les niveaux de responsabilités. Elle doit être mobilisatrice de toutes les forces notamment celles permettant une plus grande mutualisation des outils de formation entre les syndicats de la Fédération.
Enfin, elle doit être porteuse d’objectifs quantitatifs. Pour 2007, le collectif en propose trois : celui de faire progresser la formation syndicale dans toutes les SD par la création de « référents », celui de rencontrer les SN qui n’ont pas organiser de stage en 2006, celui de mettre en place des stages nationaux plus en phase avec l’activité et les besoins de la FSU.

Comment mettre en Œuvre le Projet ?

Les éléments positifs de l’année précédente doivent être amplifiés pour continuer d’améliorer le fonctionnement et accroître l’activité du Centre de formation. Plusieurs questionnements sur la mise en œuvre du projet élaboré par le Collectif figurent ci-après. Ils doivent servir de trame à la discussion pour aboutir sur les décisions de l’AG.

Au plan institutionnel :

1. la réflexion pour la mise en conformité de l’activité de l’Association (le Centre de Formation) avec ses statuts grâce aux cotisations des SD, SN et courants de pensée, à la nomination de commissaires aux comptes (3) et à la rédaction d’un règlement intérieur doit être poursuivie

2. sur un autre dossier, celui de l’inscription sur la liste des centres dont les stages ouvrent droit pour les personnels de la FPT aux congés de formation syndicale, le secrétaire général de la FSU a écrit récemment au ministre de l’intérieur. Le courrier est à ce jour, sans réponse.

Au plan des relations du Centre, plusieurs pistes de travail :

- avec les Secteurs : convocation d’un(e) représentant(e) du Secteur aux réunions plénières, co-organisation de stages pour le contenu et le déroulé

- avec les SD : pour celles qui n’ont pas organisé de stage : mise en place d’un « référent »

- avec les courants de pensée : versement forfaitaire comprenant une part fixe et une part variable ?

- avec l’Institut de Recherches de la FSU : présentation aux stagiaires de l’Institut, intervention de chercheurs dans la formation

Au plan organisationnel :

- Affiner les modalités d’inscription : plusieurs SD suggèrent la prise en compte du poids numérique de la section ?

- Communiquer mieux : créer une fenêtre « formation syndicale » sur le site FSU pour informer au plus large et mettre à disposition des SD et SN une banque de données sur les stages organisés par le Cen

- Administrer avec plus d’efficacité : plusieurs observations et réflexions menées tant au sein de la FSU que de l’Institut de Recherches et du Centre de formation conduisent à proposer la création d’un emploi (profil administratif et comptable) pour ces 3 pôles, placé sous la responsabilité de la FSU.

le 17 octobre 2006
Pour le collectif,
le Président
Gérard Blancheteau

Résultats des votes

- sur le rapport d’activité : unanimité

- sur les orientations budgétaires 2007 : unanimité

- sur la reconduction du bureau : unanimité

- sur la désignation des vérificateurs des comptes : désignation des sections 83 63 et 66 : unanimité

- sur la cotisation des sections départementales et des syndicats nationaux : unanimité sur principe et montant :10 Euros pour les sections et 50 Euros pour les syndicats nationaux.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU