Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2007-2008 > N°399 - 19/11 au 23/11 - 2007 > Avant la rencontre avec Valérie Pécresse

Avant la rencontre avec Valérie Pécresse

jeudi 22 novembre 2007  Enregistrer au format PDF


La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a convoqué aujourd’hui la Conférence des Présidents d’universités et cinq organisations étudiantes.

Devant un mouvement de contestation de la loi "libertés et responsabilités des universités" et du projet de budget 2008, elle ignore totalement la globalité des revendications et les organisations syndicales des personnels universitaires. Cette attitude est choquante.

Mépriser les organisations représentatives, confortées notamment il y a quelques semaines par les élections CNU, c’est mépriser les personnels eux-même. Et choisir ses interlocuteurs relève non du dialogue social mais de la manœuvre et manifeste une évidente volonté de division.
Les questions en débat, qui, pour la FSU et ses syndicats, imposent l’abrogation de la loi LRU, appellent une négociation globale entre le gouvernement et tous les acteurs. Il s’agit en effet de travailler à une transformation des universités et à la constitution d’un vaste système public d’enseignement supérieur largement accessible aux étudiants, et répondant aux nombreux besoins de formation et de recherche de la société. Dans cette perspective, il importe de mettre en chantier une loi programme en concertation avec les personnels universitaires et les étudiants qui permette d’améliorer le service public d’enseignement supérieur et de recherche qui subit un sous-financement chronique depuis de très nombreuses années.

La FSU dénonce cette attitude gouvernementale et exige que l’ensemble des organisations représentatives concernées soient reçues dans le cadre d’une véritable négociation.

Communiqué FSU du 15 novembre 2007


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU