Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2007-2008 > N°397 - 05/11 au 09/11 - 2007 > Communiqué du SNUP-CDC : suite à l’appel au boycott du SNUP, la participation (...)

Communiqué du SNUP-CDC : suite à l’appel au boycott du SNUP, la participation chute de 8,20% !

jeudi 15 novembre 2007  Enregistrer au format PDF


Le SNUP remercie les personnels d’avoir suivi de manière significative la consigne d’abstention lors de ce premier tour des CAP.

Ainsi, la participation globale se situe à 60.28 % au lieu de 68,48 % en 2004. Elle chute donc de 8,2 % soit 586 abstentionnistes de plus qu’en 2004.

Cela concerne toutes les CAP sur tous les sites :
- Sur Paris/Ile de France et DR : -12% soit 499 abstentionnistes de plus qu’en 2004
- Sur Bordeaux : -4% soit 60 abstentionnistes de plus qu’en 2004
- Sur Angers : -2% soit 27 abstentionnistes de plus qu’en 2004

Le SNUP note avec satisfaction qu’un grand nombre de collègues s’est ainsi prononcé à l’encontre d’une règle anti-démocratique qui n’a pas permis au SNUP de se présenter à vos suffrages.

Si le quorum a été atteint dans toutes les CAP, en revanche, il y aura un second tour organisé pour les Commissions Consultatives Paritaires (CCP) qui concernent les contractuels de droit public (CDP) où seulement 25 agents ont voté sur 64 inscrits.

A noter que les principales organisations « représentatives » perdent toutes des voix.
L’UAI, qui se fend d’un communiqué triomphaliste au personnel, perd en réalité 4.12 % et 38 électeurs et retourne à son nombre de voix de 2000. Il n’y a donc pas de validation du personnel sur les propositions de l’UAI que nous dénonçons régulièrement (Modification du Statut de la CDC ou passage au PERCO...)
La CFDT perd 127 voix soit - 15,84 % sur 2004, la présidence du COSOG ne semble donc pas bénéficier à cette organisation....

La CGT, qui était la première organisation avec 30.84 % des exprimés en 2004 est la grande perdante de cette élection. Elle passe à 24,44 % et se retrouve en troisième position. Elle perd au plan national 349 voix. La perte de son leadership à Bordeaux est désormais confirmée après l’alerte du COSOG.
Nous remarquons que SUD est en légère progression (+ 3 voix) contrairement à FO (- 41 voix) qui stagne et la CFTC qui disparaît du paysage syndical.

Alors que la Direction refuse au SNUP son caractère représentatif, ce scrutin met en exergue le fait que les trois « grosses » organisations ne représentent même pas 50% des fonctionnaires inscrits !
Aussi, le SNUP se considère légitimé dans sa démarche et entend bien la poursuivre avec les personnels dans le contexte tourmenté où se trouve la CDC.

Paris le 26 octobre 2007.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU