Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2008-2009 > N°430 - 25/01 au 30/01 - 2009 > Compte-rendu réunion du secteur femmes le 18 décembre 2008

Compte-rendu réunion du secteur femmes le 18 décembre 2008

lundi 26 janvier 2009  Enregistrer au format PDF


Rapport du COR

Présentation par Elizabeth du dernier rapport du COR et du CP de la Fsu qui doit partir aujourd’hui.
Le rapport confirme que les inégalités perdurent. Elles se réduisent peu à peu certes avec la généralisation du travail des femmes, mais aussi à cause d’un recul des acquis des hommes, et le constat d’un temps partiel des femmes en augmentation fait craindre une moindre amélioration pour les générations concernées. Le COR confirme aussi que les avantages familiaux et conjugaux sont là pour compenser les inégalités, et jouent un rôle essentiel en ce sens.

Le rapport ne revient pas non plus sur la pension de réversion même s’il propose des pistes de travail (conditions de ressources …).

Il propose, au nom du « rapprochement entre régimes « de modifier le système des bonifications pour enfant (MDA, majoration de durée d’assurance) dans le régime général (en les ramenant de 2 à 1 an et en remplaçant l’année par une compensation financière. Le COR n’a pas fait le bilan de la dégradation intervenue à ce sujet dans la FP (la FSU continue à réclamer le retour des bonifications supprimées pour les enfants nés à partir de janvier 2004) et la situation risque donc de s’aggraver aussi pour les femmes du régime général

Le Cor estime que le dispositif de départ anticipé pour parents de 3 enfants dans la FP doit être revu, car générant des inégalités notamment entre mères (car les paramètres de liquidation sont ceux d’avant la loi de 2003 donc sur la base des 37,5 et sans décote). Même si c’est exact, le Cor pourrait se dire que c’est la loi de 2003 qui génère ces inégalités et non l’inverse ! La FSU alerte sur le fait qu’une suppression éventuelle de ce dispositif, surtout s’il devait intervenir à court terme, entrainerait des départs massifs et prématurés de milliers de femmes concernées.

Le Cor suggère également des pistes d’évolution de la majoration de pension pour 3 enfants et plus : actuellement défiscalisée, elle pourrait être soumise à l’impôt ; proportionnelle actuellement (10% de la pension+ 5% au 4eme…) le Cor suggère des pistes diverses de forfaitisation, au nom de la redistribution. Le Cor envisage également dans ce cadre qu’elle soit versée dès le premier enfant (ce qui supposerait un fort redéploiement puisque bien sûr, il s’agit de fonctionner à coût constant).
Sur tous ces sujets, La Fsu souhaite engager un débat public, cela ne peut rester un débat d’initiés. Le secteur devra se pencher sur ces questions dans le courant de l’année

Position de la HALDE

Un débat s’engage sur la critique de la HALDE sur les mesures compensatoires. Non seulement ils ont des pouvoirs colossaux mais ils font preuve de peu de compétence. Thomas doit envoyer le rapport (Fsu) et le lien (au secteur) sur ce rapport spécial.
Par ailleurs nous constatons que les syndicats ne font pas appel à la HALDE sur des problèmes sexistes et n’apportent pas les preuves contraires, comme ils savent le faire pour des attaques de syndicalistes.
Faire une lettre et demander à les rencontrer.
CNDF

Décalage entre la vision « parisianiste » et la province, mais aussi problème générationnel qui s’ajoute aux difficultés de suivre toutes les réunions pour le secteur femmes de la Fsu.
La Fsu et certains syndicats sont adhérents et pourtant le secteur n’arrive pas à relayer les activités du CNDF.

4 pages

Il nous faut relancer la réalisation d’un 4 pages, prévu l’an passé et que nous n’avions pas mené à bien. Il doit paraître avant le stage de l’intersyndicale de mars.
Reprise de la trame initiale :
· Mixité/école
Texte générique : partir de la directive de la loi sur la possibilité de dé-mixer. Montrer l’intérêt de la mixité (Nina), interview croisé (Thomas)
· Prévention de la délinquance (Josette)
· Politique locale et mixité (Danielle)
· Initiatives et mobilisations : marche mondiale des femmes et journées intersyndicales (Sophie)
Contraintes : 4000 signes par page, rendu des articles 31 janvier.
Coordination : Marie-Noëlle et Nina.

Stage intersyndical 12 et 13 mars

La maquette devrait être finie fin décembre (demander à Nelly). Les thèmes retenus sont : lois sur la bioéthique (entrée généraliste et féministe), emplois de service (plus participation de femmes en lutte), santé au travail, femmes et migrations, plus coordination Marche Mondiale des Femmes.
Attention aux délais avec les vacances de février qui commencent très tôt !
Demander à POUR un encart (Sophie).

Observatoire de la Parité Fsu

Une enquête auprès des SD est en cours. Peu de retour (3 SD), il faudra relancer au prochain CDFN (Danielle, Monique) mais aussi par téléphone (Nina …).
D’autre part Yannick Le Quentrec (rencontrée au colloque de Lyon en mars 2008 et ayant déjà participé à un stage intersyndical ; son livre : « femmes : engagement public et vie privée ») est d’accord pour travailler avec nous, voire intervenir au CDFN. Voir ce qu’on peut lui demander dans la perspective du congrès. Les questions sur la place des femmes dans la Fsu risquent de revenir en force et il nous faut le préparer.

Info

Prochain n° de Prochoix sur « MLF le mythe des origines ».

Groupe restreint l’après midi du 18/12/08

Présentes : Nina, Marie-Caroline, Maryvonne, Nicole, Monique et Yves Baunay

Discussion à partir des propositions du « chantier travail » de l’institut de la Fsu et d’un possible axe de travail à partir du genre.

· 1ère Difficulté : inventer une méthodologie pour explorer le travail réel (au-delà du travail prescrit) ;
· Faire le point sur les ressources disponibles : Yannick LQ ; Catherine Castejean, Catherine Teiger (labo Wissner), prêtent à travailler avec nous. Les contacter.
Pour regarder ce qui se passe dans le travail, il faut entrer dans la problématique du travail, ce que les syndicats contournent souvent (pas pris la dimension du rapport Pochard par exemple).
Comment transformer son travail ? Pourquoi l’enseignement est un métier de femmes ? Les métiers féminisés étaient des métiers d’OS. Aujourd’hui ce sont les services aux personnes. Mais les métiers de l’enseignement n’ont pas toujours été des métiers féminisés.
Peu de travaux sur le travail militant.
Ce qu’on cherche : mesurer les obstacles à l’engagement des femmes.

Info diverses 

Forum « Travail et syndicalisme » le 28/29 mai

Réunion du collectif d’animation (Marie-Noëlle, Monique, Marie-Caroline) le mardi 6 janvier (10h30 à 12h30) et lundi 26 janvier à 14h, rue Cabanis.

Pas de réunion du secteur avant le stage intersyndical de mars.

Nina Charlier et Marie-Caroline Guérin


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU