Pour Info - FSU - En ligne


Contribution de la FSU 19

mardi 30 mai 2006  Enregistrer au format PDF


Pour la section départementale de la FSU 19, le bilan, non exhaustif, de 2 mois d’actions contre le CPE pourrait se traduire par :

1 - La satisfaction d’avoir, enfin, gagné quelque chose, même si l’on peut penser que ce gain reste minime, (une nouvelle défaite aurait porté un coup fatal au syndicalisme).

2 - Une unité syndicale retrouvée, même si cette unité fragile a été construite à minima mais qui a mis plus de 20 000 personnes dans la rue dans notre département.

3 - Une forte réactivité syndicale (par simple chaîne téléphonique) pour s’opposer, sous forme de « force tampon » aux nombreuses provocations des parents d’élèves de la PEEP (téléguidées par les amis de Sarko), envers les jeunes, ou pour « calmer le jeu » face aux forces de police.

4 - Une très intéressante prise de conscience politique des jeunes dont la maturité en a étonné plus d’un...

5 - L’énorme attente des peuples de la terre par rapport à nos combats que les centaines de messages d’encouragements ont démontré.

6 - L’agréable sentiment d’avoir conduit les médias, pourtant aux ordres, à traiter assez correctement les infos durant cette période.

7 - L’écœurement devant les exactions des casseurs lors des manifs, ainsi que les dégâts considérables dans les universités.

Pour la FSU 19, Jean-Louis Puydebois, co-SD


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU