Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2009-2010 > N°460 - Du 29 mars au 2 avril - 2010 > De lourdes sanctions pour neuf étudiants stéphanois

De lourdes sanctions pour neuf étudiants stéphanois

mardi 6 avril 2010  Enregistrer au format PDF


A la suite de l’un des plus long mouvements de grèves à l’université du printemps dernier, neuf étudiants grévistes stéphanois ont été sanctionnés par la section disciplinaire de l’Université Jean Monnet. Ils ont fait appel devant le CNESER qui se réunit le 30 mars au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Le comité large qui s’est constitué à Saint-Etienne a dénoncé un dossier vide et le choix arbitraire d’étudiants « désignés pour l’exemple ».
Une pétition a rassemblé prés de 3000 signatures
Les sanctions prononcées par le conseil de discipline en septembre dernier sont particulièrement graves au regard de faits reprochés, qui relèvent en fait de la contestation issue du mouvement dans les universités au Printemps 2009 un peu partout en France :

- Blâme pour quatre étudiant-e-s,

- Un an d’interdiction d’inscription avec sursis pour l’un d’entre eux/elles,

- Deux ans d’interdiction d’inscription avec sursis pour les quatre autres.

Ces sanctions scandaleuses condamnent la mobilisation étudiante en elle-même, et constituent par leur sévérité une première pour les universités françaises.
Il est inacceptable que de telles sanctions pèsent sur ces jeunes gens et leur droit à étudier !

Le comité de soutien demande la levée des sanctions pour les étudiants et invite à un rassemblement et à un pique-nique solidaire à l’occasion de leur jugement (séances publiques)Mardi 30 Mars à partir de 9 heures, devant le Ministère de l’Enseignement Supérieur, 1 rue Descartes 75005 Paris.

La démarche du Comité de soutien s’inscrit également dans une dénonciation plus large des poursuites engagées un peu partout ailleurs, tant sur un plan pénal que disciplinaire.

La FSU nationale exprime sa solidarité aux étudiants et aux organisations qui les soutiennent et demande la levée des sanctions disciplinaires.

Comité soutien stéphanois :

Capagauche ! Saint-Etienne, CGT cheminots 42, CGT Santé/Action sociale 42, CNT 42, Collectif 100pap, Collectif étudiant de Saint-Etienne, FCPE 42, FERC SUP CGT, FSU 42, Jeunes Communistes 42, La Ligue des droits de ’Homme, MJS Loire, NPA Saint-Etienne, PCF 42, Parti de gauche Loire, PCF Saint-Etienne, Réseaux Citoyens, Section CNT Université de Saint-Etienne, SUD Éducation 42, Solidaires Loire, UD CGT 42, Union des Étudiants Communistes 42.


Communiqué FSU, le 29 mars 2010


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU