Pour Info - FSU - En ligne


Editorial :

mardi 19 février 2008  Enregistrer au format PDF


La Fédération Syndicale Unitaire s’étonne de l’ouverture d’un site web qui prétend permettre aux élèves de noter en ligne leurs enseignants nominativement et publiquement.

L’annonce d’accueil du site "Prends le pouvoir, note tes profs" contredit les propos de son fondateur selon lequel il n’est pas question d’opposer professeurs et élèves". Il s’agit là d’une conception éducative assez étrange qui privilégie la dénonciation publique sur l’évaluation formative pratiquée par les enseignants.

Si le principe d’un échange entre un enseignant et ses élèves sur sa pédagogie ou le contenu de ses enseignements n’est pas en soi problématique, l’évaluation publique et visible à la lecture de tout un chacun des personnels des établissements d’enseignement ouvre la porte à tous les excès. Des critères comme "disponibilité en cours et en dehors", "sens de l’équité", "capacité à se faire respecter" et "motivation" relèvent de jugements personnels et subjectifs qui risquent vite de s’apparenter à de la diffamation.

Plusieurs collègues nous ont déjà signalé avoir lu des appréciations les concernant et n’avoir pas pu obtenir qu’elles soient supprimées, et constaté que la facilité avec laquelle il était possible d’écrire n’importe quoi sur n’importe qui mettait largement en doute le sérieux de la démarche.

La FSU manifeste sa très forte désapprobation devant ce qui, peu ou prou, ressemble à un lynchage public des personnels des établissements d’enseignement et demande à son service juridique de vérifier si la loi permet de telles dérives. Elle s’adresse au ministre de l’éducation nationale pour qu’il examine de plus près ce site et les mesures à prendre pour protéger les personnels.

Communiqué FSU du 6 février 2008


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU