Pour Info - FSU - En ligne


Editorial :

mardi 1er avril 2008  Enregistrer au format PDF

Nîmes, la FSU menacée d’expulsion


Le premier acte de la nouvelle équipe municipale nîmoise sera-t-il d’expulser la Fédération Syndicale Unitaire du Gard d’une partie des locaux mis à sa disposition depuis plusieurs années ?

La Mairie de Nîmes vient en effet de faire savoir à la FSU du Gard qu’elle entend récupérer une partie des locaux mis à disposition et que des huissiers se présenteront le mardi 1er avril pour se faire remettre les clés.

La FSU dénonce la volonté du Maire de Nîmes de remettre en cause la place et les droits du mouvement syndical notamment quant à ses moyens de fonctionnement. La FSU du Gard demande qu’une solution d’hébergement viable et acceptable par tous soit mise en œuvre afin que le mouvement syndical et associatif puisse jouer pleinement son rôle d’utilité sociale à Nîmes et dans le Gard.

La FSU du Gard s’oppose à cette amputation de ses locaux et demande à la mairie de Nîmes d’engager sans tarder un véritable débat public pour la réalisation d’une Maison des syndicats.

La FSU du Gard a reçu le soutien de la Cgt, de la Cfdt, de l’Unsa, de l’Union syndicale Solidaires et de l’Union des Comités de quartier de Nimes.

La FSU nationale appelle

- les personnels à participer aux rassemblements des 27 mars (18h à la Mairie de Nîmes) et 31 mars (18h à la FSU),

- les sections départementales FSU à adresser à la FSU du Gard des messages de solidarité.

Communiqué FSU
du 27 mars 2008


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU