Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2009-2010 > N°459 - Du 15 au 19 mars - 2010 > Editorial : Intéressement dans la fonction publique

Editorial : Intéressement dans la fonction publique

lundi 22 mars 2010  Enregistrer au format PDF


Le ministre chargé de la Fonction publique persiste à soumettre aux organisations syndicales un protocole d’accord visant à mettre en place des dispositifs d’intéressement collectif dans toutes les administrations et établissements publics. Lors de la réunion du 12 mars, aucune organisation n’a donné son accord au texte proposé.

Alors qu’il est urgent d’aborder dans la Fonction publique, la résorption de l’emploi précaire et les salaires le gouvernement repousse l’annonce du calendrier de « l’agenda social 2010 » pour la Fonction publique à la fin du mois de mars. On peut s’interroger sur le sens de cette proposition dans ce cadre.

La FSU exprime son opposition aux dispositions proposées, contraires aux valeurs de la Fonction publique et aux missions des services publics.

Sans récuser l’intérêt d’indicateurs statistiques dûment renseignés pour le débat démocratique, leur utilisation dans la rémunération des fonctionnaires conduirait à mettre encore plus les personnels en concurrence et produirait des injustices et des tensions incompatibles avec la bonne organisation des services.

En outre en retenant des objectifs « peu nombreux et clairs », ces dispositifs ne valoriseraient qu’une partie de l’activité des agents, nécessairement choisie parce que mesurable. Les personnels seraient donc incités à se concentrer en priorité sur les objectifs retenus et à négliger les autres tâches. Ce sont les missions des services publics et la prise en compte de l’intérêt général qui seraient ainsi gravement compromises. Diverses

Plusieurs études établissent d’ailleurs le risque d’effets contraires à ceux escomptés et concluent qu’il est préférable d’asseoir la motivation des personnels sur le sens qu’ils donnent à leurs missions.

La FSU appelle les personnels à se mobiliser très nombreux à l’occasion de la journée interprofessionnelle de grèves et de manifestations du 23 mars pour obtenir notamment l’ouverture immédiate de négociations salariales et l’arrêt des suppressions massives d’emplois dans la Fonction publique.


Communiqué de presse FSU du 12 mars 2010


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU