Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2008-2009 > N°438 - 11/05 au 15/05 - 2009 > Groupe de travail formation des maîtres, réunion du 4 mai 2009

Groupe de travail formation des maîtres, réunion du 4 mai 2009

mardi 12 mai 2009  Enregistrer au format PDF


Mesures transitoires

Cette réunion avait été convoquée en réponse à notre demande. Etaient présents les cabinets du MESR et du MEN, la FSU, UNSA Education, SGEN-CFDT, CSEN et les syndicats étudiants UNEF, FAGE, PDE, CE.
La direction du cabinet de X.Darcos a ouvert la discussion en rappelant l’état actuel des décisions et engagements pris pour 2009-2010 à la fois sur les concours, les conditions d’inscription, les aides aux étudiants, l’offre de « préprofessionnalisation » (stages d’observations, de pratique accompagnée et stages en responsabilité).

La FSU a rappelé ses demandes : lisibilité, souci de ne pas préempter les discussions pour le dispositif à venir de formation des maîtres, ce qui doit se traduire par :

- conditions d’inscription et de passage des concours : pas de condition d’inscription en M1 et pas de condition de possession du M2 pour être stagiarisé (donc entrée en stage pour tous dans les conditions actuelles dès la réussite au concours) ; en revanche attribution de 60 ECTS (=M1) aux étudiants ayant suivi une préparation au concours en 2009-2010 (qu’il s’agisse d’IFUM, d’UFR ou autres préparations en liaison avec les universités).
- maintien des conditions actuelles de l’année de stagiaire (volume du stage en responsabilité, rôle des IUFM), d’autant plus nécessaire que la préprofessionnalisation n’aura pas été partout mise en place
- demande de précisions et de garanties sur les stages du « préprofessionnalisation » en 2009-2010

La totalité des organisations syndicales de personnels et d’étudiants s’est exprimée dans le même sens avec une seule réserve de la CSEN, hostile à l’attribution de 60 ECTS (pour cette organisation pour avoir un M1 il faut avoir suivi une formation au M1).

Une rapide discussion s’en est suivie où les représentants des ministres ont apporté un certain nombre de précisions tout en laissant ouvertes certaines questions.

- Accord sur l’idée de lisibilité pour l’inscription pendant la période transitoire. La préparation au concours (où qu’elle s’effectue) devra donner droit à l’attribution d’ECTS qui doivent permettre de poursuivre en M2 (soit des M2 existants soit des M2 à créer dans la perspective de la « mastérisation ») : réponse plus floue sur les « inscriptions » à prendre en début d’année. Une formulation écrite devant nous être proposée.
- Nomination comme stagiaire sans condition de M2 dès la réussite au concours 2010 : la question est ouverte, les cabinets vont en discuter en interne.
- Contenu de l’année de fonctionnaire stagiaire : les cabinets prennent acte de la demande sans plus de précision.
- Stages pour les étudiants : ils seront offerts de manière large, majoritairement dans les universités ayant intégré un IUFM mais aussi à celles ayant des DU préparant aux concours. Engagement « solennel » de ne pas utiliser ces stagiaires pour faire des remplacements de « droit commun » mais les utiliser pour rendre possible la formation continue des jeunes enseignants et « enrichir l’offre éducative » de certains établissements. Des précisions ont été apportées dans la réunion de l’après midi sur liaison concours master (compte rendu à venir)

Une autre réunion est programmée le 13 pour confirmer formellement les premières réponses et répondre aux questions encore ouvertes.

Gérard Aschieri - le 4 mai 2009


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU