Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2005-2006 > N°352 du 05 juin au 09 juin 2006 > Intensifier la lutte pour la régularisation de tous les jeunes scolarisés et (...)

Intensifier la lutte pour la régularisation de tous les jeunes scolarisés et de leur famille

mardi 6 juin 2006  Enregistrer au format PDF


Succès indéniable des mobilisations pour défendre les jeunes scolarisés « sans papiers » (la pétition « nous les prenons sous notre responsabilité » a recueilli plus de 30000 signatures), Nicolas Sarkozy recule : 800 familles soit à peu près 1200 personnes se verront délivrer un titre de séjour.

Si on en croit le Figaro, telle est la déclaration que le ministre entend faire aujourd’hui au Sénat lors de la présentation du projet de loi « immigration et intégration ». Mais pour en bénéficier les élèves devront répondre à des critères stricts et donc très restrictifs : être nés en France, y avoir toujours été scolarisés et ne pas parler la langue du pays d’origine, ce qui pour cette dernière restriction interroge quant au champ d’application et affiche un dénigrement inquiétant.

La grande majorité des jeunes et des familles ne sont pas concernés par cette disposition. Pour ceux qui le seront, il faudra qu’elle soit appliquée, mieux par exemple que la circulaire du 31 octobre garantissant dans les termes aux jeunes la poursuite de leurs études durant l’année scolaire et qui dans les faits n’a pas mis fin aux menaces et aux expulsions en cours d’années. Dans le même temps, le ministre de l’Intérieur entend toujours par ailleurs mener à son terme le projet d’une loi qui condamne des dizaines de milliers de personnes à la clandestinité et à la misère ?

Face à l’opinion publique, le gouvernement recule légèrement. La FSU s’en félicite mais entend ne pas en rester là. La mobilisation de l’opinion publique autour du droit à l’éducation et du droit à vivre en famille pour tous les jeunes se renforce.

La FSU appelle les personnels à participer massivement aux initiatives prévues notamment le 11 juin et 1er juillet prochains par le collectif Uni(e)s contre une immigration jetable et le Réseau Education Sans Frontières.

Communiqué de presse FSU du 6 juin 2006


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU