Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2004-2005 > N°315 du 18 au 22 avril 2005 > Journée européenne de l’éducation

Journée européenne de l’éducation

mercredi 20 avril 2005  Enregistrer au format PDF


Au Forum Social Européen de Londres diverses organisations syndicales et associations se sont concertées pour préparer une journée européenne d’action dans l’éducation. Le réseau du monde éducatif est quasiment le seul qui fonctionne aussi en dehors des forums.

Un appel a été collectivement élaboré sur le thème "L’éducation n’est pas à vendre". Il est traduit en 6 langues : Français, Anglais, Espagnol, Italien, Allemand et Grec. A ce jour une quarantaine d’organisations appartenant à 8 pays différents et acceptant le principe du pluralisme, y souscrivent à cet appel. Chaque pays choisit au cours de la semaine du 9 au 15 mai la journée qui lui convient. Des intervenants européens viendront débattre avec leurs homologues des moyens de lutter "contre la subordination de l’Education aux besoins du marché, contre la précarisation des personnels travaillant à l’Ecole, contre l’appauvrissement et la dilution des programmes qui privent la majorité du plein accès à la culture".

Au niveau européen un logo et un poster sont élaborés et une conférence de presse annoncera l’événement. Au niveau français, il sera décliné sous la forme des 6 heures pour l’éducation, le samedi 14 Mai de 14 H 30 à 20 H 30 à l’annexe Cuvier de Jussieu. Y participent la FSU (SNES, SNEP, SNESup, SNUIPP), la FERC-CGT, l’UNEF, ATTAC, la Ligue de l’Enseignement, les CEMEA, le GFEN, l’Icem Pédagogie Freinet, etc. (cette liste est évidemment ouverte). Débats, animations et buffet se succèderont.

Trois ateliers se tiendront d’abord sur les politiques européennes en matière d’éducation (Stratégie de Lisbonne, AGCS, multiculturalisme, politique éducative européenne et contenus d’enseignement). Suivra une plénière sur le droit à l’éducation, consacrée à des propositions alternatives. Nous attendons 500 personnes. Nous pouvons faire de cette initiative un moment d’échange constructif au niveau national entre organisations et associations très diverses.
Cette journée sera également l’occasion d’établir les liens entre Réforme Fillon et politiques européennes, de faire connaître aux autres pays européens quelles formes spécifiques revêt l’attaque contre les services publics en France et de mutualiser nos expériences.

Ainsi se construit progressivement une société civile européenne dont les initiatives peuvent aider à l’émergence d’une autre Europe, en complémentarité avec les actions lancées dans le cadre des structures syndicales européennes déjà existantes.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU