Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2009-2010 > N°450 - Du 9 au 13 novembre - 2009 > La Poste : Réunion du comité national du 4 novembre

La Poste : Réunion du comité national du 4 novembre

lundi 16 novembre 2009  Enregistrer au format PDF


Présents : ATTAC, PG, NPA, SOLIDAIRES, Convergence SP, AITEC, Copernic, FSU, PCF, CT, PS, CFTC, SUD PTT, Alternative Libertaire

Le débat au sénat :

La motion référendaire a été rejetée ce matin au moyen du scrutin public, moyen utilisé par la droite et le centre pour voter par procuration de manière massive. Les débats sont extrêmement fastidieux et progressent lentement, cette nuit il a été décidé que les débats pourraient se prolonger jusqu’au dimanche 8 novembre compris Le comité décide la diffusion d’un communiqué de presse le 5 nov. sur le rejet de la motion référendaire, les procédures de scrutin public et de vote bloqué permettant au gouvernement de faire passer le projet et à la droite et centre parlementaires de ne pas trop se montrer sur le sujet. Ce communiqué informerait aussi de la suite de la mobilisation On constate le succès de l’action devant le sénat du 2 novembre notamment côté médias

Suites de l’action

- nécessité de consolider la campagne Poste au niveau local autour de la carte postale
- Les comités départementaux demandent un agenda de mobilisation clair et détaillé pour le dernier trimestre.

Au mois de novembre : La campagne sur l’envoi de cartes postales se poursuit tout au long du mois de novembre, avec des initiatives les week ends, pour aboutir à un temps fort à la date du 28 novembre avec l’organisation d’une journée nationale de manifestations décentralisées et de mobilisation citoyenne dans les conditions décidées par les comités départementaux et locaux (selon les possibilités : manifestations au niveau régional ou départemental, dans les communes, rassemblements festifs,
etc.)

Après le 28 novembre Le comité national est favorable à une montée nationale à Paris à la mi-décembre, en fonction de l’agenda du projet de loi, à caler aussi en fonction de ce que décideront les organisations syndicales de La poste réunies le 5 novembre. Nécessité de caler une date rapidement pour permettre aux comités de réellement mobiliser et de voir à plus long terme que la journée du 28 novembre. Le comité national se réunira lundi 9 novembre pour préciser cet agenda de fin d’année.

Communiqué de presse 5 novembre

La motion référendaire tendant à proposer au Président de la république de soumettre au référendum le texte de loi postale a été rejetée par les sénateurs lors de la session du 4 novembre 2009 à 184 voix contre et 153 pour.
Ce rejet témoigne du peu de cas qui est fait des 2,3 millions de voix qui se sont exprimées lors de la votation citoyenne sur le devenir de La Poste.
Ce déni de l’expression populaire se manifeste aussi par la volonté du gouvernement de couper court à tout débat en ayant recours à la procédure accélérée pour examiner ce projet de loi et au scrutin public,
qui permet à la droite de faire passer des amendements tout en désertant les bancs du Sénat.

Le comité national :
- demande la levée de la procédure d’urgence sur un projet de loi de la plus haute importance pour le service public
- Le retrait du projet de loi
- exige la tenue d’un débat public sur le devenir de La Poste
- appelle à la poursuite et au développement de la mobilisation citoyenne autour de la campagne « j’écris au Président » tout au long du mois de novembre afin que des millions de cartes demandant un référendum soient envoyées à l’Elysée, et à la multiplication des initiatives et débats publics au niveau
local
- appelle à une journée nationale de manifestations décentralisées et de mobilisations citoyennes le 28 novembre 2009.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU