Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2006-2007 > N°359 du 2 au 6 octobre 2006 > Lutte contre la privatisation de GDF

Lutte contre la privatisation de GDF

mercredi 4 octobre 2006  Enregistrer au format PDF


Le BDFN du 2 octobre a discuté de la lutte contre la privatisation de GDF

Dès le 10 septembre la FSU avait publié un communiqué de presse déclarant :
« La FSU, apporte son soutien à la journée nationale de grève et de manifestation à l’appel des fédérations CGT, FO, CFE-CGC et CFTC des Industries Electriques et Gazières le 12 septembre. Mais c’est l’ensemble des usagers qui est concerné : c’est pourquoi la FSU s’associera, en particulier au sein de la CONVERGENCE NATIONALE DES COLLECTIFS DE DÉFENSE ET DE DÉVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS, à toutes les initiatives unitaires associant personnels, usagers et élus contre cette nouvelle privatisation. »

Lors de la manifestation du 12 septembre la FSU a confirmé auprès notamment de la fédération de l’énergie FNME-CGT sa disponibilité.
Dans le cadre de la Convergence nationale des comités de défense et de promotion des services publics elle a contribué à la mise sur pied du meeting unitaire de Paris le 26 septembre.
Elle a contacté les confédérations pour leur faire connaître sa disponibilité et sa volonté de travailler activement à la construction d’une riposte associant réellement les usagers et les autres services publics.

Elle ne peut que constater aujourd’hui que la nouvelle journée

d’action des électriciens gaziers le 3 octobre, jour du vote au parlement, ne permet pas aux autres personnels des services publiques et de la Fonction Publique de s’associer massivement à ce combat essentiel. Elle y apporte néanmoins tout son soutien
Elle apprend également que la confédération CGT appelle, seule, à faire du 14 octobre une journée nationale de manifestation des personnels et des usagers après avoir proposé cette initiative aux autres confédérations qui l’ont refusé.
Elle regrette qu’aucun cadre unitaire n’ait été tenté avec ceux qui y étaient disponibles ( FSU, Convergence, Solidaires...) ce qui aurait sans aucun doute permis localement des unités plus larges encore. La mobilisation des usagers, des citoyens, des personnels de tous les services publics reste pourtant indispensable, elle nécessite que l’on s’en donne les moyens.

Le BDFN invite les sections départementales, partout où c’est possible, localement, à répondre positivement le 14 octobre aux propositions unitaires permettant de faire un pas de plus dans cette mobilisation de tous.
La FSU continuera, là où elle est en responsabilité, de mobiliser les personnels et les usagers contre la casse du service public.
Elle continuera dans le cadre de la Convergence nationale des comités de défense et de promotion des services publics à tout faire pour réunir les conditions de véritables mobilisations unitaires.

Gérard Aschieri


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU