Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2010-2011 > POUR ELLES février 2011 > MISE EN PLACE DE LA COMMISSION FEMMES FSU Et affirmation d’un travail de (...)

MISE EN PLACE DE LA COMMISSION FEMMES FSU Et affirmation d’un travail de secteur

jeudi 17 février 2011  Enregistrer au format PDF

Extrait du stage FSU 2010


Si l’impulsion permet à la création d’inscrire dans les statuts du congrès fondateur « une représentation équilibrée », il n’existe encore pas une commission femmes. Après la manif femmes de novembre 1995 (20 000 personnes) et dans le cadre de la préparation des Assises qui vont suivre, un groupe femmes Fsu se met en place. Des groupes ou commissions se renforcent –ou se créent- dans plusieurs syndicats nationaux (Snes, Snuipp, Snpespjj...), mais le plus souvent sans moyens et surtout sous la tutelle d’une autre structure (secteur Droits et Libertés pour la FSU). Elles n’ont pas le même statut que les autres commissions ou secteurs. Se faire reconnaître va prendre du temps.

Dès septembre 1996, l’axe va être la création d’une commission femmes au même titre que les autres commissions et non plus un groupe de travail rattaché au secteur Droits et Libertés (DL). Il a fallu argumenter pour que la question des femmes ne se limite plus à l’aspect DL, qu’elle soit une question transversale.

Le 2ème axe de travail étant celui de la participation des femmes à tous les niveaux des instances avec par exemple une incitation à la formation syndicale des femmes dans tous les secteurs. Se posait déjà l’inscription de la parité dans les statuts, de la limitation des mandats, des mesures incitatives...

La « commission » femmes de la FSU s’inscrit dans un travail aussi bien à l’interne que dans les diverses activités et actions du mouvement féministe. Formation, information sont alors une nécessité. Pour se faire des stages se mettent en place en 1999.. Elle fera venir des intervenant-es extérieurs sur ses réunions, pour réfléchir collectivement.
En plus du travail à l’interne : participation à des audiences ministérielles, des colloques ou conférences, analyse de rapports, participation régulière à la CADAC, au CNDF et à leurs actions, au stage intersyndical femmes du mois de mars à partir de 1997.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU