Pour Info - FSU - En ligne


Marche des fiertés 2009

mardi 12 mai 2009  Enregistrer au format PDF


Aux sections départementales

Cher-e-s Camarades,

A partir du 16 mai et jusqu’au 6 juillet se déroulent en France les Gay pride, ou Marches des fiertés LGBT (lesbienne gay bi et trans).
Le slogan de la marche de Paris est « 1969- 2009, FIER-E-S DE NOS LUTTES, A QUAND L’EGALITE REELLE ? ».
Même si des avancées ont eu lieu, l’égalité juridique, pleine et entière, n’est pas atteinte.
Concernant les droits obtenus, beaucoup n’osent pas s’en saisir. L’égalité réelle reste le plus souvent pour les gays, lesbiennes, bisexuel-e-s ou transexuel-e-s une chimère.
Au delà de l’égalité juridique, l’égalité réelle c’est le fait de pouvoir être soi, de pouvoir parler de soi, de son couple, de son quotidien, au même titre que ses collègues, pas plus, mais pas moins. L’homosexualité n’est pas un choix. La taire n’en est souvent pas un non plus. Pourtant, beaucoup sont réduits au silence, et mentent sur leur vie privée.
Le lieu de travail est l’endroit ou les salariés LGBT cachent le plus leur orientation sexuelle (89% d’entre eux selon la Halde l’ont au moins caché une fois sur leur lieu de travail).
Ces salariés attendent que les syndicats soient plus actifs sur ces questions, et s’engagent fermement.
C’est pourquoi la FSU a pris toute sa place dans le Collectif Education contre les LGBT-phobies en milieu scolaire*. Si elle se félicite des progrès dans les discours institutionnels (circulaire de rentrée, recommandations de la Halde au MEN), elle déplore que ces avancées ne se traduisent pas dans les faits : l’affichage de la ligne Azur n’est pas encore effectif dans les collèges et les lycées, les formations proposées aux enseignants sont rarissimes et facultatives.
Aujourd’hui encore, les conséquences des discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre sont dramatiques, souffrance des personnels, mal-être et sursuicidalité des adolescents. De la maternelle à l’université, l’école doit combattre les préjugés, permettre à chaque jeune de se construire sereinement, et à ses personnels de vivre leur vie professionnelle sans crainte. C’est le sens des mandats portés par la FSU et ses syndicats en faveur des élèves et des personnels.
Membre de l’INTER LGBT, la FSU s’engage pour l’égalité des droits et lutte contre toutes les discriminations. Pour cela les sections départementales de la FSU ont toute leur place dans les marches, à Paris comme en province.

Pour le Collectif LGBT Phobies FSU
Olivier Lelarge

Le Collectif est composé de : FSU, FERC-CGT, SGEN-CFDT, UNSA Education, FCPE, UNEF, UNL.

Villes et dates des marches LGBT :

* Angers : 16 mai,
* Biarritz : 20 juin.
* Bordeaux : 13 juin.
* Caen : 13 juin.
* Lille : 6 juin.
* Lyon : 20 juin.
* Marseille : 04 juillet
* Nancy : 6 juin.
* Nantes : 30 mai.
* Montpellier : 06 juin
* Paris : 27 juin
* Rennes : 13 juin
* Rouen : 20 juin
* Strasbourg : 13 juin
* Toulouse : 20 juin
* Tours : 6 juin


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU