Pour Info - FSU - En ligne


Menaces sur la Poste

lundi 1er décembre 2008  Enregistrer au format PDF


Le gouvernement a annoncé la suspension de l’ouverture du capital de la Poste (première étape de sa privatisation) tout en confirmant sa volonté d’aboutir. Ce petit recul est dû à la fois à l’ensemble des mobilisations qui grandissent depuis cet été, et bien sûr aussi à l’absurdité de prétendre poursuivre une privatisation au moment où l’État comble à grand frais les débâcles des banques privées.

Fort de ce premier recul, la FSU confirme son engagement, aux cotés de plus de cinquante organisations syndicales, associatives et politiques à l’échelle nationale, contre la privatisation de La Poste, pour l’ouverture d’un débat public et un référendum sur le service public postal. Elle soutient les organisations syndicales de La Poste qui, dans l’unité, se mobilisent le samedi 22 novembre. Elle appelle tous les citoyens à participer massivement aux manifestations décentralisées organisées par les antennes locales du Comité national.

Communiqué de presse FSU du 18 novembre 2008


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU