Pour Info - FSU - En ligne


Michel Angot (BN du SNU-CLIAS)

mardi 5 décembre 2006  Enregistrer au format PDF


Elections des CTP des Conseils régionaux
UN PREMIER BILAN

Depuis le 3 octobre se sont déroulées les élections pour le renouvellement des Comités Techniques Paritaires des 26 conseils régionaux de métropole et d’outre-mer.
Après le transfert aux Conseils Régionaux de plus de 45 000 agents de l’Etat (TOS des lycées et établissements agricoles et agents des services du Patrimoine du Ministère de la Culture) les effectifs des personnels des CR ont plus que doublé, entraînant donc le renouvellement immédiat de leurs CTP.
Sur les 26 conseils régionaux, 22 ont déjà procédé à ces élections, représentant plus de 90 % des effectifs concernés. Un premier bilan peut donc déjà être tiré, que les 4 élections ultérieures ne devraient pas modifier sur le fond.
Premier élément, la participation a été massive, puisque malgré le refus de certains CR d’organiser partout des scrutins à l’urne, toutes les élections ont dépassé la barre des 50 % de participation, rendant inutile un second tour. Notons, que la participation a été plus forte là où se déroulaient des scrutins sur les lieux de travail, et plus faible dans des procédures de vote par correspondance.
Second élément, le recul des organisations syndicales traditionnellement implantées dans les Conseils Régionaux ; à commencer par la CFDT - premier syndicat dans les CR lors des élections de 2001, mais aussi FO, la CFTC et la CGC.
Le cas de la CGT (faiblement implantée, mais ayant néanmoins des syndicats au sein des personnels régionaux) et de l’UNSA (également présente dans plusieurs CR importants et majoritairement implantée auprès des cadres qui forment la majorité des agents régionaux) est particulier, puisque leur poids au sein des personnels TOS transférés (respectivement via le SGPEN-CGT et le SNAEN-UNSA) leur a permis de cumuler leurs voix et donc de progresser en voix et en pourcentage.
En ce qui concerne la FSU, pour nous, c’était une première ! Nous n’existions pas (ou très peu) au sein des Conseils régionaux, à deux exceptions près : quelques camarades du SDU-Clias 13 qui avaient quitté (minoritairement) la CFDT du Conseil Régional PACA ; et la section créée l’an passé par les camarades d’Inter 87 à la région Limousin (et où la FSU est devenue le premier syndicat auprès des personnels déjà territoriaux !) .
Les chiffres obtenus par la FSU sont donc totalement positifs, puisque nos listes présentées par l’UNATOS et le SNETAP avec le concours du SNU-CLIAS et du SNAC se présentaient pour la première fois à ce type d’élection dans la FPT.
A noter que SUD et la FA-FPT (scission récente de l’UNSA au sein des territoriaux) se présentant également pour la première fois à ce type d‘élections et ne parviennent pas à dépasser la barre des 3%.
Sur un peu plus de 42.000 suffrages valablement exprimés (donc hors nuls et blancs) lors des élections recensées jusqu’ici, la répartition est la suivante en ce qui concerne les CTP centraux (associant les personnels en place et les transférés) :
La CGT avec 25,2 % devient la 1ère organisation dans les Conseils Régionaux (détrônant la CFDT qui passe à la ...4 ème place !) ; viennent ensuite : l’ UNSA avec 20 %, FO avec 18,5 %, la CFDT avec 17,8 % et la FSU avec 13 %.
Loin derrière on retrouve SUD (2,5 %), la CFTC (1,2 %), la CGC (0,9%) la FA-FPT (0,2%) et des listes diverses (0,5 %)

En conclusion, la représentativité des organisations syndicales dans les Conseils Régionaux est profondément modifiée : la CGT arrive en tête avec un quart des voix, suivie par l’UNSA qui s’installe à le seconde place devant FO, renvoyant la CFDT au quatrième rang...juste devant la FSU, qui devient donc la cinquième organisation syndicale des Conseils Régionaux, loin, très loin, devant deux syndicats à la représentativité soit disant « irréfragable », la CGC et la CFTC, qui siègent au Conseil Supérieur de la FPT...mais qui font à peine 1 % des voix !.

En terme d’élus (titulaires et suppléants) dans les CTP et CHS concernés par ces élections, la FSU en obtient 112, dont 55 dans les seuls CTP centraux des CR.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU