Pour Info - FSU - En ligne


Motion ATTAC

mercredi 28 juin 2006  Enregistrer au format PDF


La FSU fait partie des fondateurs du mouvement ATTAC. Celui-ci est tout à la fois une association avec son projet, ses campagnes, ses priorités et un cadre collectif précieux pour l’altermondialisme et la lutte contre le néolibéralisme.

ATTAC a joué un rôle important dans les résistances à l’idéologie et aux politiques libérales, notamment lors de la campagne contre le TCE en rassemblant des acteurs sociaux divers, de larges secteurs de la population pour favoriser la construction de cadre collectifs de débat, de convergence et de mobilisation pour des propositions alternatives.

Cette dynamique, ce rayonnement reposent sur une singularité : mouvement propre et en même temps lieu de convergence et de mutualisation de forces intellectuelles et militantes. C’est à cette singularité, cette expérience inédite de rassemblement dans une association d’éducation populaire tournée vers l’action que la FSU, co-fondatrice d’Attac est attachée. Ce caractère particulier implique la recherche permanente du consensus et de la synthèse et non la confrontation permanente d’une majorité et d’une opposition.

Dans le vif débat qui a traversé l’association et qui porte sur sa conception et son fonctionnement, c’est ce qu’a défendu la FSU. Elle s’est efforcée de le faire en cherchant des propositions visant à dépasser les conflits et de construire des consensus en tenant compte des évolutions d’ATTAC.

C’est pour cela qu’elle a notamment proposé une réforme des statuts visant à donner plus de place aux membres actifs et une présidence collégiale.

Force est de constater que la dernière AG n’a pas permis de résoudre les désaccords et d’avancer vers une sortie de crise. D’une part des anomalies statistiques laissent planer un doute sur les résultats de l’élection des membres actifs. D’autre part la décision d’une courte majorité de passer en force pour l’élection du président laisse mal augurer du fonctionnement ultérieur d’ATTAC.

Dans cette situation la FSU, fidèle à son attitude constante, propose une rencontre rapide aux fondateurs afin de faire le point ensemble sur la situation et chercher les voies d’un consensus.

Elle demande que toute la lumière soit faite sur les conditions de sincérité du scrutin pour l’élection du nouveau CA.

Elle décidera de son implication dans la direction de l’association en fonction des réponses que les uns et les autres apporteront et des évolutions de la situation.

Texte adopté par 92 pour, 6 contre, 5 abstentions


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU