Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2009-2010 > N°448 - Du 19 au 23 octobre - 2009 > Mouvement social à Pôle Emploi

Mouvement social à Pôle Emploi

vendredi 23 octobre 2009  Enregistrer au format PDF


Mobilisation très forte du personnel

Le personnel s’exprime fortement : 16200 salariés de Pôle Emploi, soit au-delà de 40 % du personnel (34.59% chiffre de la direction à l’heure ou nous écrivons), ont répondu à l’appel à la grève lancé par l’ensemble des organisations syndicales. 322 sites sont fermés et certains maintenus ouverts uniquement tenus par des précaires.

Dans certaines régions, la mobilisation a été particulièrement forte (chiffres Direction) :
- Auvergne 50.94% - Bretagne 48.16% - PACA 47.35% - Pays de Loire 45.75%
- Basse Normandie 45.38 - Languedoc Roussillon 44.62% - Limousin 42.86% - Midi Py 41.30%

Cette mobilisation traduit l’ampleur du mal-être vécu aujourd’hui par les agents. Le mouvement d’aujourd’hui a touché presque trois fois plus de salariés que lors de la dernière grève du 18 juin 2009.

Le déploiement à marche forcée des sites mixtes et de l’entretien unique d’inscription, les formations professionnelles indigentes, la multiplication des contrôles tatillons, les mobilités forcées, engendrent déstabilisation et désarroi du personnel.

Dans le même temps, le Directeur Général, Christian Charpy voudrait imposer une négociation de la Convention Collective au pas de charge, tout en renvoyant à une date ultérieure des points fondamentaux comme la discussion sur les métiers et les classifications.

Les organisations syndicales, reçues cet après midi au Ministère réclament un moratoire sur la fusion et un plan d’urgence incluant l’ouverture d’une négociation sur les risques psychosociaux.

L’intersyndicale exige également, en parallèle de la négociation sur la convention collective, l’engagement d’une négociation sur l’évolution du statut public 2003 concernant les agents publics de Pôle Emploi, qui représentent 2/3 des effectifs.

Le SNU POLE EMPLOI FSU insiste particulièrement sur la convergence entre les intérêts du personnel et les légitimes demandes des demandeurs d’emploi en attente d’un Service Public de qualité et d’une transformation de PE.

Nous attendons des réponses précises et concrètes du Secrétaire d’Etat à l’Emploi et du Directeur Général pour que le climat social et les conditions de travail s’améliorent immédiatement. Rien ne serait pire qu’une situation inchangée et verrouillée après un tel mouvement national.


Communiqué de presse du SNU-Pôle emploi du 20 octobre 2009


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU