Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2005-2006 > N°354 du 26 juin au 30 juin 2006 > Ne votez surtout pas le 27 juin à la C.A.P.N. des Agents administratifs (...)

Ne votez surtout pas le 27 juin à la C.A.P.N. des Agents administratifs !

mardi 27 juin 2006  Enregistrer au format PDF


Syndicat National Unitaire des Préfectures (F. S. U.)

LE MINISTRE DE L’INTERIEUR INTERDIT A LA FSU
DE PRESENTER DES CANDIDATS A LA C.A.P. NATIONALE DES AGENTS ADMINISTRATIFS !

POUR AVOIR VRAIMENT LE CHOIX LE 5 SEPTEMBRE : NE VOTEZ SURTOUT PAS LE 27 JUIN 2006 !

Bien que le SNUP/FSU ait déposé une liste complète de 8 candidats à la Commission Administrative Paritaire nationale des agents administratifs, vous ne pourrez pas voter pour cette liste parce que le ministre de l’Intérieur en a décidé ainsi, à la différence du ministre de l’Equipement et ... du président de l’UMP qui avait pourtant déclaré publiquement le 27 mars à propos des élections professionnelles « Rendons à chacun le droit imprescriptible de se présenter librement à une élection ».

Nous affirmons que le ministre de l’Intérieur n’avait pas, par une décision prise sous la pression des syndicats en place, à empêcher les fonctionnaires des préfectures de voter le 27 juin 2006 pour des candidats FSU à la Commission Administrative Paritaire nationale, alors que la FSU est le syndicat majoritaire de la Fonction Publique de l’Etat !

Nous réaffirmons que ce n’est pas à l’employeur de choisir ceux qui peuvent représenter les salariés, mais aux salariés de pouvoir élire librement leurs représentants.

Pour permettre au SNUP/FSU de pouvoir se présenter nationalement en septembre à vos suffrages, ne votez surtout pas (même blanc) le 27 juin 2006 pour l’élection de la C.A.P. nationale.

En effet, si le nombre de participants au vote est inférieur à la moitié des inscrits, il y aura de nouvelles élections le 5 septembre 2006 qui vous permettront de choisir librement vos représentants parmi les listes déposées par tous les syndicats souhaitant se présenter à vos suffrages, y compris le nôtre.

Vous trouverez ci-après des extraits de la profession de foi du SNUP/FSU pour les agents administratifs.

AGENTS ADMINISTRATIFS DES PREFECTURES,
alors que vous êtes confrontés aux tâches les plus répétitives et aux conditions de travail les plus difficiles ,
vous êtes les plus mal payés de tous les fonctionnaires :
- parce que le 1er échelon se limite à suivre le SMIC ;
- parce que vous devez attendre en moyenne 3 ans pour gagner 6 ou 7 points ;
- parce que vous avancez le plus souvent à la durée maximale ;
- parce que vous devez patienter 26 ans pour ne gagner que 61 points (à 3,74 € le point) ;
- parce que votre régime indemnitaire est de 40% inférieur à celui du ministère de l’Intérieur.

Et ce n’est pas l’accord statutaire ratifié par la CFDT, l’UNSA (SAPAP), la CFTC le 25 janvier 2006, qui améliorera substantiellement votre situation puisqu’il recrée le 11ème échelon supprimé l’an dernier et va rallonger votre durée de carrière à 30 ans !

Le SNUP/FSU exige donc que vous soyez toutes et tous être reclassés immédiatement et automatiquement à l’échelle de rémunération qui est celle des adjoints administratifs (échelle 4) puisque vous accomplissez les mêmes tâches qu’eux.

A travail égal, salaire égal !

Par ailleurs, le SNUP/FSU revendique pour la catégorie C :
-  le relèvement immédiat du salaire minimum net à 1 200 euros ;
-  l’avancement d’échelon à la durée minimum pour tous ;
-  l’alignement immédiat du régime indemnitaire des préfectures sur celui du ministère ;
-  le droit d’accéder sans aucun obstacle à l’échelon de sommet de la catégorie C ;
-  6% d’augmentation de la valeur du point pour la perte du pouvoir d’achat ;
-  le droit à la retraite à 60 ans, avec un taux de 75% pour 37,5 annuités.

Le programme du SNUP/FSU pour les préfectures et les sous-préfectures :
arrêt immédiat des suppressions de postes budgétaires et le pourvoi de tous les postes vacants par des fonctionnaires titulaires ;
rétablissement de l’harmonisation de la notation par les Commissions Administratives Paritaires locales ;
réhabilitation du rôle des Commissions Administratives Paritaires nationales en matière de promotion et de mutation ;
le refus de la fusion des corps administratifs de préfecture avec ceux de la police ;
arrêt du transfert de missions au privé (cartes grises), et réhabilitation du rôle de l’Etat, des préfectures et sous-préfectures, pour garantir l’égalité de traitement entre les citoyens et entre les territoires.

Alors, si vous voulez voter pour :
votre reclassement immédiat à l’échelle de rémunération des adjoints administratifs,
le droit d’accéder sans aucun barrage à l’échelon de sommet de la catégorie C,
l’avancement d’échelon à la durée minimum,
l’alignement immédiat du régime indemnitaire des préfectures sur celui du ministère,
un syndicalisme de contestation, d’action et de proposition,
un syndicalisme unitaire, combatif, de solidarité et de justice sociale.

NE VOTEZ SURTOUT PAS (même blanc) LE 27 JUIN POUR POUVOIR VOTER SNUP/FSU LE 5 SEPTEMBRE !


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU