Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2004-2005 > N°319 du 13 au 17 juin 2005 > Participation de la FSU à la Marche des Fiertés LGBT

Participation de la FSU à la Marche des Fiertés LGBT

vendredi 17 juin 2005  Enregistrer au format PDF


Depuis de nombreuses années, la FSU, qui dans ses statuts condamne et combat toutes les discriminations est représentée à la Marche des Fiertés, où se retrouvent homosexuel-le-s et hétérosexuel-le-s, de tous âges et de toutes conditions, indigné-e-s par l’intolérance et la haine dont sont victimes les homosexuels, les lesbiennes et les transsexuel-le-s.

Cette année, un travail intersyndical sur cette question des discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre a mené à leur terme plusieurs projets : production d’un document destiné à mieux informer l’ensemble de nos adhérent-e-s de la réalité de ces discriminations, de leurs modes d’expression, des moyens pédagogiques et juridiques de les combattre ; colloque avec une expression de l’ensemble des secrétaires généraux des sept organisations impliquées (FSU, FERC-CGT, SGEN-CFDT, UNSA Education, FCPE, UNEF, UNL) mais aussi de chercheurs connus pour leurs travaux sur la sur-suicidalité des jeunes homosexuels et des jeunes lesbiennes ; audience au ministère de l’éducation nationale pour demander des actions institutionnelles dans la lutte contre l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie.

Dans la suite logique de cet investissement intersyndical, nos organisations ont décidé de manifester ensemble leur volonté de voir changer les choses et de faire reculer les préjugés lors de la prochaine Marche des Fiertés qui se déroulera à Paris le 25 juin, départ à 13h30, Montparnasse - Bastille
La question se pose de la demande de l’Inter-LGBT concernant l’adhésion au mot d’ordre de la marche (Couples et parentalité : l’égalité maintenant), condition nécessaire pour être considéré comme « participant officiel » à la Marche (et pour défiler dans le carré de tête). Nos organisations n’ont pas toutes un mandat sur cette question et donc nous défilerons sur nos revendications de lutte contre les LGBTphobies en milieu scolaire, thème qui était celui de la marche l’an dernier mais qui avait été abandonné au dernier moment pour être remplacé par une revendication relative à l’impatience quant à la loi contre les propos homophobes et sexistes.

Les Marches en région :
- 28 mai Angers, Reims
- 4 juin Nancy, Nantes, Montpellier
- 11 juin Bordeaux, Grenoble, Toulouse
- 18 juin Biarritz, Lille, Lyon, Rennes,Rouen, Strasbourg
- 25 juin Paris
- 2 juillet Marseille


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU