Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2008-2009 > N°435 - 06/04 au 10/04 - 2009 > Rattrapage : le bac pro 2009 bradé et dévalorisé

Rattrapage : le bac pro 2009 bradé et dévalorisé

mercredi 8 avril 2009  Enregistrer au format PDF


Sous couvert d’égale dignité des voies de formations, le ministère de l’éducation nationale s’attaque encore à l’enseignement professionnel et organise à la va-vite la dévalorisation de l’ensemble des baccalauréats professionnels.
Dans le cadre de la mise en place des baccalauréats professionnels, il modifie le décret n° 2009-145 du 10-2-2009 – (J.O. du 11-2-2009) et introduit cette année une épreuve de rattrapage.
Favorable à la mise en place d’une épreuve de rattrapage, Le SNUEP-FSU dénonce néanmoins fermement les conditions dans lesquelles le ministère veut l’organiser.
Sous couvert de l’égale dignité des voies de formation, il brade et dévalorise encore un peu plus le diplôme national du bac pro.

Le SNUEP-FSU dénonce :
- Une épreuve de rattrapage qui comprend une épreuve unique.
- un oral de 20 minutes qui compte finalement autant que la moyenne générale de toutes les notes obtenues à l’examen (épreuves terminales, Contrôle en Cours de Formation et Période de Formation en Milieu Professionnel).
- une épreuve basée exclusivement sur les stages en entreprise (PFMP) déjà évalués dans le cadre de l’examen, et qui plus est par de forts coefficients.
- La mise en place d’une épreuve qui néglige, voire ignore, les enseignements généraux, ce qui aura de graves répercussions sur la motivation des élèves.
- Un manque de cadrage national de cette épreuve.

Le SNUEP-FSU est intervenu auprès du ministère afin qu’il revoit les conditions et les contenus de l’épreuve de rattrapage.

Le SNUEP-FSU revendique de véritables épreuves de rattrapage axées sur une évaluation des compétences et des connaissances dans les disciplines d’enseignement théorique (professionnel et général) sur la base de ce qui existe dans les voies générale et technologique.
Pour faire aboutir ces revendications, le SNUEP-FSU entamera des démarches auprès de l’Intersyndicale de l’enseignement professionnel, des organisations de parents et d’élèves, pour mettre en place des actions.

Communiqué de presse du SNUEP du 6 avril


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU