Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2008-2009 > POUR ELLES Mars 2009 > Répartition F/H dans la Fonction Publique Territoriale

Répartition F/H dans la Fonction Publique Territoriale

vendredi 6 mars 2009  Enregistrer au format PDF


La Fonction Publique Territoriale (FPT) est composée par les régions, les départements, les communes et établissements communaux, les communautés urbaines et d’agglomérations, les syndicats et établissements publics intercommunaux, les OPHLM, les centres de gestion et le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT).
Au total elle compte 1 679 000 agent-es dans les collectivités et établissements territoriaux, répartis en 1 367 000 emplois permanents (dont 1 176 000 titulaires et 191 000 non titulaires), 54000 assistant-es maternel-les, 75 000 emplois aidés et 183 000 autres emplois recrutés pour des besoins saisonniers.

● Répartition par CSP
● Cat. C : Environ 75%
La catégorie C non titulaires permanents représente plus de 70% des effectifs dans les petites communes et établissements communaux de moins de 5000 habitants, alors que la part moyenne des titulaires est 78 % pour l’ensemble des collectivités.
Le taux de féminisation est de 59% du total des agent-es de la FPT, mais 68,3% d’entre elles non titulaires ont un emploi permanent et 57,8% sont titulaires et stagiaires. Ce taux de féminisation est plus important dans les régions, départements et centres de gestion (70%) que dans les petites structures (moins de 1 000 habitant-es), et encore plus faible dans les SDIS (12,3%) et communautés urbaines (30%).
Le taux de féminisation varie en fonction de la catégorie (63,1% pour la B) et également des filières.

● Répartition par filière

Tous statuts confondus, les femmes sont très largement majoritaires dans les filières dites féminines : administrative (secrétaires, adjointes administratives, attachées...), sociale, médico-sociale, médico-technique (éducatrices, monitrices, psychologues, sages-femmes...), animation (animatrices et adjointes d’animation...).

La filière sécurité est composée majoritairement d’hommes : agents de police, gardes champêtres, médecins, sapeurs pompiers.

● Temps partiel
La part des agents à temps partiel est plus élevée dans les régions, les centres de gestion et le CNFPT où 16% des agents titulaires sont concernés et dans les départements avec 23%.
C’est dans ces collectivités que le taux de féminisation est le plus fort.


● Compte Epargne Temps (CET)

16/1000 femmes et 26/1000 hommes ont ouvert un CET, les femmes ont accumulé en moyenne 11 jours et les hommes 15 par an.
Danielle Ridet

1 Source : 5ème synthèse nationale faite au CTP par le centre National de la FTP (CNFPT) et du CSFPT 31/12/2005


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU