Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2006-2007 > N°357 du 11 au 15 septembre 2006 > Secteur droits et libertés du 16 juin 2006

Secteur droits et libertés du 16 juin 2006

jeudi 14 septembre 2006  Enregistrer au format PDF


Congrès

Le 3ème thème « les alternatives » concerne le secteur, mais il faut être dans les autres.
Rappel des thèmes :
Thème 3 : droits et libertés et secteur situation des personnels
Thème 1 : éducation (pour le secteur élèves et étudiants étrangers)
Thème 2 : secteur services publics (les droits)
Thème 4 : secteur international et secteur organisation (droit syndical, nouvelles formes d’engagement)

Il ne faut pas reprendre ce qui a été fait dans les congrès précédents. Interrogation : développement durable : passe-t-il par la croissance ? La décroissance... ? Quels enjeux économiques, sociaux, écologiques ?
- Croissance, décroissance... ?
- Politiques environnementales
- La sécurité alimentaire
- La crise sanitaire
- Question des territoires, de la ruralité.

Reformuler le rôle des médias

Débat sur l’Europe : attention. Thème transversal par excellence mais nécessité sans doute d’un zoom.
- Processus de Lisbonne
- Qualification, certification
- Services publics
(plutôt les autres thèmes)

Pour le thème 3 la charte, les politiques d’une nation nous concernent. Attention au risque de catalogue.

Texte du SNE à prendre en compte comme élément de discussion.
- Quels progrès scientifiques peut-on accepter ? A diffuser au CDFN.
- Demande d’un temps de débat sur la recherche « démocratie et recherche » lors du congrès.

Dossiers en cours

Education sans frontières, CESEDA : Annonce Sarkozy : régulariser un certain nombre jusqu’à 2500 personnes, 720 familles. On régulariserait de 2 à 6% . Les modifications ne sont pas mieux. Mesures notoirement insuffisantes. La circulaire laisse l’arbitraire au préfet. Il y a bien volonté d’expulser tous les autres. RESF se focalise beaucoup la dessus. On donne toutes les possibilités d’augmenter le communautarisme.
CESEDA. Projet aussi négatif par les sénateurs qui ont essayé d’obtenir un assouplissement de la loi à la différence des députés de l’assemblée nationale (certains députés de gauche se sont abstenus ou étaient absents). La mesure sur les 10 ans reste en l’état : d’où un accroissement du nombre des clandestins. La conception de l’immigration « choisie » mettra les personnes sous la coupe des employeurs. Les dispositions en rapport avec la vie familiales sont durcies. Le recours au Conseil Constitutionnel reste le seul moyen d’obtenir un répit. Heureusement la mobilisation est forte : importance du 1er juillet, manifestation RESF - UCIJ).

Intervention de la FSU : « Expression directe » de France 2 sur cette question.

Homophobie : marche des fiertés. La FSU a défilé en intersyndicale. Autocollant unitaire, ballon neutre.

Droit au logement : depuis les incendies de l’automne : avec le DAL, idée de faire des affiches pour les établissements scolaires. En fait, on arrive à un document de 4 pages (FSU, FERC-CGT, Sud éducation, CNT, FCPE, LDH, GISTI, DAL, CNAFAL) en septembre.

Délinquance : toujours pas de texte définitif donné cette semaine. D’ou débat en septembre. Les dispositions négatives sont maintenues sauf le dépistage de 0 à 3 ans. Sans doute réintroduction par amendements.

Perspectives :
- Reconduire les journées de formation pour le congrès
- Préparer le congrès


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU