Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2007-2008 > N°396 - 29/10 au 02/11 - 2007 > Secteur femmes du 4 octobre 2007

Secteur femmes du 4 octobre 2007

mercredi 31 octobre 2007  Enregistrer au format PDF


Tour de table. Point sur l’organisation du secteur et présentation des dossiers pour l’année.

ORGANISATION INTERNE

1. composition du secteur

Nous avons récupéré la liste auprès de l’orga et constaté quelques anomalies (enlever Anne Leclerc pour le SNPESpjj ....) mais l’ensemble des syndicats et tendances a fait remonter la liste. Isabelle annonce que c’est sa dernière année.
Nous avons décidé d’associer le maximum de personnes au travail du collectif d’animation en travaillant par mels.

2. rythme et jour des réunions

Il a été décidé de maintenir l’alternance entre le mercredi et le jeudi pour les réunions plénières (environ 2 par trimestre).

3. invité-es

Si nécessaire nous aurons des invité-es, mais il parait souhaitable de travailler entre nous.

ORGANISATION EXTERNE

1. Intersyndicale

Cela fait 10 ans que nous participons au stage intersyndical avec Solidaire et la CGT, vers le 8 mars à la bourse du Travail de Saint Denis. L’an passé c’est essentiellement Sophie, Isabelle et Monique qui suivaient la mise en place. Cette année Sophie a commencé à suivre et souhaiterait être épaulée, Thomas se propose.
Il serait intéressant de se renseigner pour filmer le stage (vidéo) car nous avons toujours des difficultés pour retranscrire les débats. Voir à passer l’annonce du stage suffisamment vite (problème des vacances) et aussi dans Pour. Nina faire appel à l’un des auteurs de « métiers, identités professionnelles et genre » : J Y Causer, R. Pfefferkorn, B. Woehl (l’Harmattan).

1 - Les situations d inégalités professionnelles (dont les retraites des femmes) : état des lieux
2 - La conférence gouvernementale sur l’égalité professionnelle : table-ronde de syndicalistes
3 - Le corps des femmes : dans les médias, dans la pub, en général : quelles évolutions ? Quelles utilisations ? Quelles conséquences sur la vie des femmes.
4 - Mai 68, Un plus pour l émancipation des femmes ?

2. CNDF/CADAC

Nous n’arrivons pas à suivre toutes les réunions de ces structures, il faudrait presque quelqu’un-e à temps plein et de surcroît parisien-ne ! Il y a d’ailleurs un désinvestissement des syndicats. Il faut donc décider ce sur quoi on s’engage. Nous pouvons suivre les rencontres nationales du CNDF (Isabelle, Monique, Marie-Caroline et Marie-Noëlle), l’AG de la CADAC (Marie-Caroline) et les actions ponctuelles (manifestations, rencontres ...). Marie-Caroline va le dimanche 14/10 à la rencontre nationale mais il n’y aura personne le 13/10. Il nous est impossible de suivre toutes les commissions ... Le service d’ordre de la Fsu est souvent demandé lors des manifestations.

3. audiences

Participation aux audiences en fonction des disponibilités et de sujets.

DOSSIERS

1. l’observatoire de l’égalité et la parité de la FSU

Nous avons invité Eliane Lancette pour nous faire le point sur l’observatoire. Peu de syndicats ont fait remonter le nom de la personne qui suivait l’observatoire (SNASUB, SNEP), une relance va être faite avant le prochain CDFN. Nous avons redit qu’il nous semblait important qu’il y ait aussi une représentation des SD (plus ou moins grosses, nord/sud ...). Il faudrait l’officialiser au prochain CDFN (20 et 21 novembre). Il faudrait faire une intervention, voir à la faire mettre dans le calendrier.
Une première réunion aura lieu le jeudi 15 novembre à 9h.

2. le questionnaire

Lors de la dernière réunion en juin, nous avions invité René Mouriaux pour réfléchir sur la façon d’orienter le travail que nous faisions depuis un an (avec toute la collecte de données que nous avions). Nous avons suffisamment de matériaux mais il nous faut aujourd’hui définir nos axes de recherche.
- La 1ère question est celle de la représentativité des réponses que nous avons, qui de fait ne représente pas à égalité celle des congressistes (car base du volontariat, donc proportionnellement plus de femmes ont répondu). Peut-elle être corrigée ? Est-ce nécessaire ? Pour pouvoir analyser le questionnaire il faut dire que nous avons une représentativité politique/culturelle qui bien sûr ne fourni pas d’absolus.
- 2ème question sur le nombre de réponses. Certes le seuil de 1000 est souhaité (impossible ici) mais on peut travailler avec le nombre de réponses. Nous allons pouvoir faire surgir des questions.
- Autre question, qu’elle est « le profil professionnel »
- Attention aux termes employés comme « non enseignant ». Il faut d’ailleurs faire des avertissements
- Quand il n’y a pas de réponse à une question cela est à considérer comme proche du non.
- Manque l’activité politique et le niveau d’études dans le questionnaire
Il faudrait pouvoir avoir plus de données sur les secteurs, les SD.
Dans notre travail nous pourrions avoir 3 axes :
- Le profil de la militante Fsu à tous les niveaux (quantitatif qualitatif)
- Perception du secteur femmes et l’Observatoire
- Les tris croisés par âge, situation familiale, statut professionnel
Tout cela nous amène à avoir une grille de lecture et nous permet de reprendre tout. Creuser : est-ce que les femmes continuent à être handicapées ? Il faut absolument continuer par des enquêtes plus fines surtout dans les syndicats. Il faudrait peut-être voir aussi du côté des autres syndicats : la CGT (les mémoires de madeleine colin) ?
Dans le débat nous rappelions qu’il faudrait aussi travailler sur : la « victimisation », travailler sur les carrières, le sexisme et la parité dans le syndicalisme, les stéréotypes, lier les revendications Fsu avec l’extérieur, l’auto censure des femmes qui ont des responsabilités ....

Aujourd’hui, Annette reprend les tableaux et pense qu’on devrait faire une mise au point autour des compétences qui nous sont si souvent renvoyées comme argument à la parité. Des membres du BDFN, ou du CDFN, l’interpellent pour savoir ce qu’elle compte faire des données qu’elle a établies depuis plus d’un an.
Nous proposons de faire un Pour Info avec tous les tableaux bien expliqués (mettre en relation un certain nombre de données) que nous avons et qui servira aussi de base à l’intervention au prochain CDFN.
Réunion le jeudi 8 novembre rue Cabanis à 11h.

3. secteur formation
Alain Cyroulnik est venu faire le point sur les stages. Rien ne nous empêche de proposer un stage femmes FSU (en plus du stage intersyndical de mars), voire à intervenir dans d’autres stages sur la dimension femmes (particulièrement dans les stages nouveaux militant-es) et dans les stages des SD.

Marie-Caroline Guérin