Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2008-2009 > N°437 - 27/04 au 01/05 - 2009 > Section fédérale des retraités nationale, compte-rendu de la réunion du 11 (...)

Section fédérale des retraités nationale, compte-rendu de la réunion du 11 mars 2009

jeudi 30 avril 2009  Enregistrer au format PDF


Débats d’actualité :

- ASPA revalorisée seulement pour les personnes seules.-
- Suppression progressive de la ½ part supplémentaire accordée aux parents vivant seuls (célibataires, divorcés, veufs). A compter de la déclaration d’impôt de 2009, il faudra prouver qu’on a élevé seul un enfant pendant au moins 5 ans. *
- L’AMD ciblée désormais sur des critères sociaux et étudiée au cas par cas

Projet de loi HPST :

Au nom de l’efficience, fermeture des hôpitaux et maternité de proximité
Mise en concurrence public – privé
Fongibilité asymétrique (les fonds sociaux transférés au médical mais pas l’inverse)
Concentration des pouvoirs aux mains de « super préfets à la santé », nommés en conseil des ministres, au détriment de la dynamique entre les partenaires sociaux.
Le secteur 1 va bientôt disparaître complètement
Rien n’est prévu pour inciter les médecins à une meilleure répartition sur le territoire
Problème de crédits pour les CODERPA, entre le régional et le départemental.
Le projet retire à l’Education Nationale la responsabilité de la formation (médecins, infirmiers…)
In fine, l’hôpital public garde tout ce qui est coûteux : l’enseignement et la recherche.

Revalorisation des pensions :

En 2008, inflation moyenne évaluée à 2.8%. Il manque 1.36%. On demande 1.5%. Les laitages, le pain, la viande et plus encore le gaz et le fioul domestique a beaucoup augmenté en 2008, même si d’autres produits, tels que équipements audiovisuels et informatiques, vêtements ont baissé.

Le report au 1 avril de la revalorisation des pensions, au lieu du 1 janvier, fait perdre 3 mois aux retraités. Que ce soit le pouvoir d’achat, les reversions, le minimum vieillesse, aucun engagement présidentiel n’a été tenu.

Argumentaire du gouvernement : Les retraités ne souffrent pas du chômage, ni de la crise financière comme les retraités anglo saxons qui ont misé sur les actions (fonds de pension), donc ils doivent participer à l’effort national.

Notre argumentaire en direction des actifs :
Beaucoup de retraités pauvres, surtout chez les femmes seules.
Ceux qui vont partir à la retraite vont être très pénalisés par rapport aux actuels retraités. Important de se battre ensemble, actifs et retraités, contre les régressions.
Rôle pivot des retraités entre leurs jeunes (enfants, petits enfants) encore à charge et leurs vieux (parents, grands parents) qu’il faut aider également.
Faire un communiqué jeune – vieux

Conseil d’orientation des retraites :

Après avoir rendu un rapport sur les droits familiaux et conjugaux, le COR réfléchit à un système de retraite par points (en jouant sur la valeur du point, on peut autoréguler le système). L’IRCANTEC fonctionne ainsi.
La Suède fait un calcul avec le capital de points + espérance de vie.
Le rapport doit être rendu en 2010 et, s’il est adopté, l’évolution se fera sur 15 ans.
Il n’y aura plus de pension ni d’intervention de l’état. La notion de traitement continué disparaîtra. La fonction publique d’état aura une caisse de retraite comme les autres (future création d’un service des retraites à Bercy)

Listes SFR :

Les listes des responsables des SFR départementales et régionales sont en cours de préparation mais encore incomplètes au niveau régional
Catherine centralise les listes.

CODERPA  : 5 réponses seulement au questionnaire. Faire une double relance. La SFRN FSU envisage de faire un stage pour les CODERPA

Bulletin « Pour retraités « :
2 bulletins ont été négociés l’année dernière. Le prochain bulletin sera bouclé les 5 et 6 mai. Il faut donc le monter fin avril. Remontées pour le 15 avril.
On remanie la première page avec un article sur les retraités et l’Europe (Catherine L et Daniel Rallet)
On maintient les retraités et le sport (page 4). On fait un article sur la Guadeloupe.
Annie Clavel fait un article sur l’enjeu économique et politique des retraités (p3)

Colloque :
Thème : Retraités et syndicalisme

Co organisateurs : La SFRN FSU ,l’Institut de la FSU et le centre de formation de la FSU et une équipe d’universitaires probablement celle de Dijon (Equipe Wolikof/ Ubbioli)

Il faut asseoir la FSU dans le paysage des retraités. La SFRN n’est ni une association comme la FGR ni un syndicat de retraités comme les UCR. (Dans la rencontre au sommet FSU CGT du10 mars, Thibault a exprimé son étonnement qu’une association passe avant une organisation)
Tout comme les gaziers et EDF, on veut être présents dans les syndicats d’actifs et dans les UCR. On n’a pas fait le choix d’être une UCR alors qu’on est nombreux à être syndiqués et qu’on aurait pu faire du lobbying.
Faire un appel très large auprès des SFR départementales et régionales

Se doter de nouveaux outils de réflexion
Etat des lieux à faire : nouveaux besoins, retraités plus nombreux, plus syndiqués, plus les mêmes soucis, le paysage syndical change
Lancer un nouveau syndicat des retraités et poser les bonnes questions à l’équipe universitaire pour un bon retour de leur travail
Qu’attendent les retraités d’un syndicat ? A quoi ça sert d’être syndiqué à la retraite ?
Prendre en compte le fait que le cheville ouvrière de la FSU arrive à la retraite (apport de militants)
Il faut aller au bout des intérêts communs avec les actifs mais ne pas oublier nos spécificités revendicatives
Le syndicalisme retraité, ce n’est pas seulement, la maladie, le pouvoir d’achat, la dépendance. Tout ce qui touche la société, l’école… nous concerne.
Avoir le souci des non enseignants
Intéressant d’inviter un actif en SFRN pour avoir son regard sur l’évolution des retraites. Depuis 2003, les actifs font la politique de l’autruche sur les retraites, les hôpitaux, etc..
Une enquête auprès des retraités enseignants avait été faite avant 2003 mais elle portait surtout sur la vie après (montant de pension, enfants, activités..) mais pas sur le syndicalisme

Concrètement, prendre rendez vous avec les universitaires, trouver une date, une salle.
Il pourrait être judicieux de faire le colloque à Lille, avant le congrès de la FSU (1 au 5 février 2010).

Que peut demander la SFRN à la FSU ?

Plus nombreux au CDFN (2 actuellement, Annie et Catherine)
Existence indépendante au CDFN, comme les tendances
On doit être dans le syndicat, pas sur un strapontin, pouvoir voter une grève quand on est retraité
Défendre nos convergences d’intérêt et nos spécificités telles que logements pour retraités au milieu d’un village (schéma gérontologique), Plus d’EHPAD publics et moins chers..
Défendre l’allocation d’autonomie pour les jeunes et les vieux en tant que pré traitement et salaire continué tout au long de la vie
Important que les retraités SFR soient présents dans les congrès nationaux et fassent des motions pour faire avancer la problématique
Interpeller les syndicats nationaux qui n’ont pas envoyé leur représentant retraité à la SFRN (15 syndicats nationaux sur 24 sont représentés actuellement)


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU