Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2006-2007 > N°356 du 04 au 08 septembre 2006 > Situation au Liban : communiqué de la FSU

Situation au Liban : communiqué de la FSU

mercredi 6 septembre 2006  Enregistrer au format PDF


La FSU réitère son indignation et son inquiétude face à l’offensive militaire israélienne au Liban et la crise humanitaire qui en résulte ainsi que devant la dégradation de la situation dans les territoires occupés. Après plusieurs semaines de combats, la situation du peuple libanais devient chaque jour plus insoutenable. Des pans entiers du pays, villes, villages, hôpitaux, écoles, infrastructures routières, etc..., sont systématiquement pilonnés. Ce pilonnage multiplie les morts et les blessés dans les populations civiles, jette sur les routes
toujours plus de réfugiés et rend l’aide humanitaire internationale de plus en plus difficile. Dans le même temps la situation dans les territoires palestiniens occupés ne cesse de se dégrader. les populations civiles du nord d’Israël sont soumises à des tirs de plus en plus meurtriers de la part du Hezbollah .
La FSU condamne la logique guerrière qui prévaut depuis plusieurs années. Les bombardements de populations civiles, les prises d’otages, ne sauraient constituer une solution à la crise : seule une négociation débouchant sur une paix durable est capable de garantir à tous les peuples de la région, israélien, libanais , palestinien, leur droit imprescriptible à vivre en sécurité dans des états souverains aux frontières sûres et reconnues.
Face aux tergiversations et à l’impuissance des instances internationales, la FSU réaffirme son exigence d’un cessez le feu immédiat et sans préalable, accompagné du retrait de troupes israéliennes du Liban, de l’arrêt des bombardements et tirs de roquettes ; elle exige la pleine application des résolutions de l’ONU concernant les territoires Palestiniens et le Liban et l’ouverture de négociations dans ce cadre ; elle demande la libération des soldats israéliens kidnappés et des membres du gouvernement et du Conseil Législatif Palestinien emprisonnés.
La FSU demande au gouvernement français et aux instances européennes de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour faire aboutir ces solutions au plus vite.
Elle appelle les personnels à manifester sous toutes les formes leurs exigences et leur solidarité envers le peuple libanais, notamment en participant à toutes les initiatives (manifestations, rassemblements...) qui vont dans ce sens. Elle appelle notamment à réussir les manifestations unitaires du 12 août.

10 août 2006


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU