Pour Info - FSU - En ligne


Soutien aux Lycéens

vendredi 17 juin 2005  Enregistrer au format PDF


La FSU renouvelle son exigence d’un abandon des poursuites et des sanctions envers les lycéens et d’un retrait des plaintes déposées par l’administration ; s’agissant des sentences déjà prononcées elle demande une amnistie.

Elle demande que la concertation prenne en compte l’ensemble du mouvement lycéen.
Elle est intervenue dans ce sens auprès du nouveau ministre de l’Education Nationale lors de l’audience du 8 juin : elle prend acte des propos du ministre le 10 juin qui reconnaît que les lycéens en lutte ne sont pas des casseurs mais elle demande au gouvernement d’en tirer toutes les conséquences.

Elle portera cette demande auprès du Premier Ministre et elle continuera à agir notamment dans le cadre du comité de défense des lycéens et en faisant le lien avec les diverses initiatives de défense des salariés poursuivis et menacés de sanction pour leur action syndicale.


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU