Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2011-2012 > N°496 - 5 au 9 mars - 2012 > Soutien de la FSU à la KESK de Turquie

Soutien de la FSU à la KESK de Turquie

lundi 12 mars 2012  Enregistrer au format PDF


Le 13 Février, quinze militantes syndicales de la confédération turque des Syndicats des Fonctionnaires Publics (KESK) ont été placées en garde à vue, alors qu’elles participaient à une assemblée de préparation de la journée mondiale des femmes du 8 mars. Elles ont subi de mauvais traitements et neuf d’entre elles sont encore en prison, suspectées d’appartenir à la KCK, organisation proclamée illégale et considérée comme la branche politique du mouvement armé du Kurdistan, le PKK.
Ces arrestations portent à 27 les membres de KESK actuellement détenus pour activité syndicale.

La FSU condamne cette nouvelle atteinte aux droits les plus élémentaires, droits des femmes et droits syndicaux. Elle s’associe aux nombreuses organisations européennes et internationales dans leur adresse au gouvernement turc pour qu’il mette fin à cette violente campagne anti-syndicale et respecte la convention 87 de l’OIT sur la liberté d’association et la protection du droit syndical.

La FSU exprime sa solidarité avec les militantes syndicales emprisonnées et exige leur libération immédiate.

Communiqué de presse FSU du 23 février 2012


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU