Pour Info - FSU - En ligne


Accueil > Archives > Année 2007-2008 > N°395 - 22/10 au 26/10 - 2007 > Test ADN et regroupement familial

Test ADN et regroupement familial

vendredi 26 octobre 2007  Enregistrer au format PDF


La FSU déplore que la commission mixte paritaire députés/sénateurs n’ait pas saisi l’occasion qui lui était donnée d’abandonner définitivement l’utilisation des tests génétiques préconisée par un amendement du député Mariani remanié ensuite par le Sénat.

Le recours à de tels tests, dont l’usage a été fixé par les lois bioéthiques, touche à des éléments fondamentaux de la personne humaine et, de ce fait, à des règles éthiques qui ne peuvent pas et ne doivent pas relever d’enjeux politiques à courte vue.

La FSU demande au gouvernement qui, même après son passage en CMP, peut encore toucher au texte de loi, d’avoir le courage de tirer les enseignements de l’indignation qu’une telle proposition a pu susciter, et de prendre l’initiative de la retirer d’un texte qui, même sans cela, restera inacceptable au regard du droit élémentaire à vivre près des siens.

Communiqué FSU du 16 octobre 2007


RSS 2.0 | Plan du site | Réalisé avec SPIP | Site national de la FSU